Dicodusport

Cyclisme sur route 2024

Tour du pays basque 2024 : parcours détaillé et profils des étapes.

Emilien Descampiaux

TOUR DU PAYS BASQUE 2024 – La 63e édition du Tour du Pays Basque aura lieu du 1er au 6 avril 2024 avec 6 étapes à disputer. Malgré un parcours très vallonné, il n’y aura aucune arrivée au sommet. Le détail du tracé.

  • À ce sujet – Tour du Pays Basque 2024 – Classement général

Lundi 1er avril 2024 – 1ère étape : Irun – Irun (CLM, 10 km)

  • Classement de la 1ère étape

La première étape se tiendra autour d’ Irun avec un contre-la-montre individuel de 10 km. Elle gravit toutefois après 4,4 km un col de 3e catégorie long de 1 700 m avec une pente moyenne de 5,2 %. De plus, les coureurs grimperont un mur pavé de 100 mètres à 10 % dans le final.

Profil 1ère étape Tour du Pays Basque 2024

Profil 1ère étape Tour du Pays Basque 2024 – Via Itzulia

Mardi 2 avril 2024 – 2ème étape : Irun – Cambo-les-Bains (160 km)

  • Classement de la 2ème étape

Au départ d’Irun, la 2e étape, longue de 160 kilomètres, rejoindra rapidement le territoire français pour une arrivée à Cambo-les-Bains dans les Pyrénées-Atlantiques avec de nombreux petits reliefs tout au long de la journée.

Profil 2ème étape Tour du Pays Basque 2024

Profil 2ème étape Tour du Pays Basque 2024 – Via Itzulia

Mercredi 3 avril 2024 – 3ème étape

  • Classement de la 3ème étape

Ensuite, la troisième étape partira d’ Espelette pour une étape vallonnée de 190,9 kilomètres avec six ascensions de 2e ou 3e catégorie afin de rejoindre Altsasu en Navarre. Dès le départ, les concurrents feront face à la montée de Otxindo (7,8 km à 6 %). Après 35 kilomètres en vallée, place à la deuxième montée du jour, longue de 10,8 kilomètres à 3,5 %. Cette dernière sera rapidement suivie des montées d’Uitzi (4,4 km à 7,3 %) et de Zuarrarrate (6,8 km à 3,3 %). Après ces trois ascensions, place à 40 km sur un plateau avant une descente de 20 km. Les concurrents grimperont ensuite la bosse d’Olaberria (1,7 km à 7,5 %) avant d’escalader la dernière montée de Lizarrusti (6,3 km à 5,2 %) dont le sommet sera situé à 19 km de l’arrivée.

Profil 3ème étape Tour du Pays Basque 2024

Profil 3ème étape Tour du Pays Basque 2024 – Via Itzulia

Jeudi 4 avril 2024 – 4ème étape

  • Classement de la 4ème étape

La quatrième étape reliera Etxarri-Aranatz à Legutio au Pays Basque pour une nouvelle étape exigeante avec les ascensions d’Opakua (6,2 km à 6,2 %), d’Azazeta (3,2 km à 5,7 % avec 2 premiers kilomètres à 8,6 %), d’Untzilla (2,4 km à 8,1 %) et enfin de Leintz-Gatzaga (3 km avec une pente moyenne de 8,7 %), dont le sommet se situera à 8,3 km de l’arrivée.

  • À ce sujet – Vingegaard, Evenepoel et Roglic abandonnent après une terrible chute

Profil 4ème étape Tour du Pays Basque 2024

Profil 4ème étape Tour du Pays Basque 2024 – Via Itzulia

Vendredi 5 avril 2024 – 5ème étape

  • Classement de la 5ème étape

Puis, la 5e étape partira de Vitoria-Gasteiz . Les coureurs grimperont à mi-parcours le col de 1ʳᵉ catégorie d’Urkiola (5 500 m avec une pente moyenne de 9,4 %) avec, au sommet, un plateau d’une dizaine de kilomètres au sommet avant de connaître une fin d’étape moins difficile. Avec, néanmoins, une ascension de 3e catégorie de 3,4 km à 7,3 % à gravir lors du circuit final de 26 kilomètres à Amorebieta-Etxano , à effectuer à deux reprises.

Profil 5ème étape Tour du Pays Basque 2024

Profil 5ème étape Tour du Pays Basque 2024 – Via Itzulia

Samedi 6 avril 2024 – 6ème étape

Enfin, la 6e et dernière étape sera l’étape-reine autour d’ Eibar avec sept difficultés, dont trois de 1ʳᵉ catégorie ainsi que 3 500 mètres de dénivelé. Les coureurs graviront en début d’étape les montées de Elkorrieta (2,6 km à 6,2 %), de Azurki (5,1 km à 7,4 %) et de Goria (9,6 km à 5,6 %). Après 13 kilomètres en vallée, Krabelin (5 km à 9,5 %) sera la quatrième ascension répertoriée.

Puis, après une nouvelle section en vallée, cinq montées seront réparties sur 20 kilomètres dont trois non répertoriées : Trabakua (3,3 km à 6,9 %), les raidards de Mallabia (700 mètres à 11,2%), de Areitio (1 km à 6,4 %) et de Eibar (500 mètres à 9,6 %) et enfin, Izua (4,1 km à 9,1 %). Finalement, la dernière ascension sera Urkaregi (5 km à 4,6 %) dont le sommet se situera à 13 kilomètres à l’arrivée.

Profil 6ème étape Tour du Pays Basque 2024

Profil 6ème étape Tour du Pays Basque 2024 – Via Itzulia

  • À ce sujet –  L’actualité du cyclisme sur route

Emilien Descampiaux

Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Playoffs NHL Les Oilers gagnent encore et décrochent un match 7 en finale

Playoffs NHL : Les Oilers gagnent encore et décrochent un match 7 en finale

PLAYOFFS NHL 2024 - Encore une fois, les Oilers d'Edmonton ont fait la loi sur la patinoire et s'imposent 5-1...

Chaîne TV gratuite où regarder Turquie Portugal en streaming

Chaîne TV gratuite où regarder Turquie Portugal en streaming

La Turquie rencontre le Portugal ce samedi 22 juin en guise de deuxième journée d'Euro 2024. Bien que la diffusion...

Pays-Bas - France Les notes des Bleus

Pays-Bas – France : Les notes des Bleus

EURO 2024 DE FOOTBALL - Découvrez les notes des Bleus face aux Pays-Bas, après le match nul entre les deux...

Phase finale Top 14 - Tableau complet et résultats

Phase finale Top 14 – Tableau complet et résultats

Retrouvez le tableau complet, le calendrier et les résultats de la phase finale de Top 14 2023-2024.

etape tour du pays basque

Calendrier et résultats Euro 2024 de football

Calendrier complet et résultats de l'Euro 2024 de football, qui se déroule du 14 juin au 14 juillet.

Le parcours complet et les profils du Tour du Pays basque 2023

Le parcours complet et les profils du Tour du Pays basque 2023

Après la Catalogne, c’est le Tour du Pays basque (2.UWT) qui prend ses quartiers au sein de l’UCI World Tour. L’épreuve espagnole, qui se déroule du 2 au 8 avril, proposera un terrain de jeu idéal pour les puncheurs/grimpeur avec un parcours jonché de montées raides et de cols.

pub

Le Tour du Pays basque 2023 (2.UWT) se dispute du lundi 2 avril au samedi 8 avril. Sur six étapes, les meilleurs grimpeurs et puncheurs du peloton trouveront un parcours et des profils à leur convenance sur les 992,5 kilomètres que comportent l’épreuve World Tour . Si aucune arrivée au sommet n’est prévue, certaines étapes approcheront des dénivelé proches des plus grandes étapes de montagne. Cependant, les puncheurs auront également leur mot à dire sur certaines des arrivées qui proposent de véritable murs finaux. Daniel Martinez (INEOS Grenadiers), vainqueur en 2022, conservera-t-il son titre ?

  • Connaitre l’ensemble des coureurs partants :  les engagés
  • Tout pour suivre la course en direct-live à la TV : le programme
  • Retrouvez en instantané les résultats après chaque étape :  les classements

62e Tour du Pays basque : des cols et des vallons

C’est lundi 3 avril, dans le Nord de l’ Espagne , que sera donné le départ du Tour du Pays basque 2023 . Sans grosse étape de montagne, les étapes seront difficiles chaque jour avec plusieurs difficultés au programme. Les favoris du classement devront être vigilants sur toutes les étapes afin d’éviter de se faire piéger. Les puncheurs/grimpeurs seront à la fête avec, lors de la troisième étape, une arrivée à Villabona où le dernier kilomètre affiche des pourcentages terribles (9,4% de moyenne avec un passage à plus de 20%).

Les deux dernières étapes permettront de définir le classement général. Autour de Amorebieta , lors de la 5e étape, trois bosses courtes mais intenses sont placées dans les 10 derniers kilomètres. Les trois côtes successives, entre 500 m et 1 kilomètres, affichent des pourcentages proches de 10%. Au sommet de la dernière difficulté, il ne restera plus que 4 kilomètres jusqu’à l’arrivée. Le lendemain, la 6e et dernière étape, ce sont 6 cols qui attendent les coureurs. Le dernier col, l’ Urkaregi (5,0 km à 4,6%), est cependant placé à 13 kilomètres de l’arrivée finale à Eibar .

Toutes les étapes du parcours du Tour du Pays basque 2023

Lundi 3 avril – Etape 1 : VITORIA-GASTEIZ > LABASTIDA (165.4 km)

Le profil de la 1e étape du Tour du Pays basque 2023 le lundi 3 avril.

Mardi 4 avril – Etape 2 : VIANA > LEITZA (193.8 km)

Le profil de la 2e étape du Tour du Pays basque 2023 le mardi 4 avril.

Mercredi 5 avril – Etape 3 : ERRENTERIA > VILLABONA (153.9 km)

Le profil de la 3e étape du Tour du Pays basque 2023 le mercredi 5 avril.

Jeudi 6 avril – Etape 4 : SANTURTZI > SANTURTZI (175.7 km)

Le profil de la 4e étape du Tour du Pays basque 2023 le jeudi 6 avril.

Vendredi 7 avril – Etape 5 : AMOREBIETA > AMOREBIETA (165.9 km)

Le profil de la 5e étape du Tour du Pays basque 2023 le vendredi 7 avril.

Samedi 8 avril – E tape 6 : EIBAR > EIBAR (137.8 km)

Le profil de la 6e étape du Tour du Pays basque 2023 le samedi 8 avril.

Le palmarès du Tour du Pays basque

Le Tour du Pays basque (Itzulia Basque Country) est une course cycliste par étapes qui se déroule chaque année au Pays basque, une région située entre la France et l’ Espagne . La course est généralement disputée en avril et fait partie de l’ UCI World Tour , le circuit professionnel mondial de cyclisme sur route.

La course a été créée en 1924 et est considérée comme l’une des courses les plus difficiles du calendrier cycliste. Elle comprend généralement six étapes, avec des montées raides et des descentes techniques qui testent les compétences des cyclistes.

Le Tour du Pays basque est également connu pour son ambiance festive et la ferveur de ses supporters. Chaque année, des milliers de personnes se rassemblent le long des routes pour encourager les cyclistes et profiter de l’ambiance unique de la région.

Vidéo : La promo du Tour du Pays basque 2023

Alors qu’il faisait partie des outsiders pour conserver son titre de champion de Belgique, Remco Evenepoel (24 ans) doit se résigner à participer à…

2 ans après son premier titre chez les professionnels, Bruno Armirail a remporté ce jeudi 20 juin le contre-la-montre du Championnat de France. Le…

L’abonnement exclusif de TotalVelo, au prix abordable de seulement 6€ par an, soit 0,50€ par mois, permet aux utilisateurs de jouir d’un site totalement…

etape tour du pays basque

  • 5 min de lecture

Tour du Pays Basque 2024 : Parcours, profil et favoris

Le Tour du Pays Basque / Itzulia Basque Country fêtera en 2024 sa 63ème édition et débutera le 1er avril prochain. La course sera retransmise sur Eurosport et permettra d'observer les meilleurs grimpeurs et puncheurs du monde, en préparation pour les Ardennaises. Présentation du parcours et des favoris du Tour du Pays Basque 2024.

parcours et favoris du tour du pays basque 2024

Date du Tour du Pays Basque 2024 : du lundi au samedi 6 avril

Retransmission d'Itzulia Basque Country 2024 : Eurosport 1

La listes des engagées du Tour du Basque 2024 : Les participants

Présentation de Itzulia Basque Country/ Tour du Pays Basque

L'édition 2024 de l'Itzulia Pays Basque sera particulière, puisqu'elle célébrera les 100 ans de la première course. Pilier du cyclisme mondial depuis sa création en 1924, la course est devenue un événement emblématique du calendrier UCI et un point de repère pour les amateurs de cyclisme du monde entier.

Le Tour du Pays Basque a été créé en 1924 sous le nom de « Circuit du nord » mais s'interrompt entre 1936 et 1968, avant de reprendre l'année suivante. À la fin des années 2000, la course fait face à des difficultés économiques et doit fusionner en 2009 avec une autre course en difficulté dans la région, la Bicyclette basque.

Inscrite depuis 2005 au programme du calendrier World Tour, cette course joue un rôle majeur dans la préparation des grands tours. C'est l'une des trois courses par étapes du World Tour en Espagne, avec le Tour d'Espagne et le Tour de Catalogne. Le Tour du pays Basque se court traditionnellement début avril et est devenue progressivement un passage obligé pour les grimpeurs et les coureurs de courses à étapes.

L'épreuve est connue pour son parcours aussi magnifique que difficile et qui met à l'épreuve les compétences et l'endurance des cyclistes. Au fil des ans, la course a attiré certains des plus grands noms du cyclisme, comme Luis Ocaña, Tony Rominger, Alberto Contador et Primoz Roglic, qui ont laissé une marque indélébile dans son histoire. A noter que Ion Izagirre et Iban Mayo sont les deux derniers vainqueurs basques, en 2003 et 2019. Le tenant du titre n'est autre que Jonas Vingegaard, facile vainqueur en 2023.

Record de victoires : Contador, Gonzalez J.A. x4

Record d'étapes :  Kelly, Perurena x11

Record de participations : Rebellin x16

Parcours et profil des étapes du Tour du Pays Basque 2024

Comme traditionnellement, le parcours d'Itzulia sera montagneux à souhait. Avec ces nombreuses arrivées pour puncheurs, la course basque constitue une préparation idéale pour les Ardennaises . Cette année, il y aura au moins trois étapes dédiées aux puncheurs. La dernière étant elle réservée aux grimpeurs, qui se disputeront la victoire au classement général.

Etape 1 : Irun - Irun - 10 km (Prologue) - lundi 1er avril 2024

Absent en 2023, le prologue est de retour sur le Tour du Pays Basque 2024. Le chrono est court et exigeant, avec plusieurs montées raides. La première partie, sans être plate, n'est pas très difficile et il s'agira avant tout de trouver son rythme. Il y a une courte section pavée avec une pente de 10 % dès le départ. Cela devrait permettre de faire un tri précoce entre les favoris et les autres. Après plusieurs montées et descentes, commence la seule ascension répertorié de l'étape, avec un dénivelé de 1,7 km à 5,2 % qu'il avaler sur le grand plateau. Les favoris du classement général devraient être proches, sauf surprise.

Etape 1 : Irun - Irun - 10 km (Prologue) - lundi 1er avril 2024

Etape 2 : Irun - Kanbo - 160 km - Vallonnée - mardi 2 avril 2024

Une étape difficile, qui ne fait que monter et descendre avec parfois de gros pourcentages. La plupart des sections de routes sont étroites et il faudra être bien placé pour se jouer la victoire. Attention, les baroudeurs auront leur mot à dire sur cette étape.

Etape 2 : Irun - Kanbo - 160 km - Vallonnée - mardi 2 avril 2024

Etape 3 : Ezpeleta - Altsasu - 190 km - vallonnée - mercredi 3 avril 2024

L'étape la plus longue de l'édition 2024, avec 6 cols de montagne marquants. Pratiquement à l'arrêt, les coureurs entameront la montée vers Otsondo, propice à l'ouverture d'une échappée importante de grimpeurs. Les deux dernières ascensions pourraient bien définir le groupe qui mènera la charge jusqu'à la ligne d'arrivée. Mais peu de chance de voir une bagarre entre les favoris.

Etape 3 : Ezpeleta - Altsasu - 190 km - vallonnée - mercredi 3 avril 2024

Etape 4 : Etxarri Aranatz – Legutio - 159 km - jeudi 4 avril 2024

Un départ facile avant que cela se corse sur la fin de parcours. La nervosité commencera à se faire sentir dans la dernière partie du circuit, avec 3 montées courtes mais exigeantes. La dernière montée n'est qu'à 8 km de la ligne d'arrivée et est longue de 3km à 8,7%. De quoi faire des écarts. Sans doute la première explication entre les leaders.

Etape 4 : Etxarri Aranatz – Legutio - 159 km - jeudi 4 avril 2024

Etape 5 : Vitoria-Gasteiz – Amorebieta-Etxano - 175 km - vendredi 5 avril 2024

Nouvelle explication entre les leaders. Le Tour du Pays Basque monte doucement en pression avec un final explosif. Le Muniketagaina, 3,5km à 8% va offrir du spectacle tout comme la dernière bosse, non répertoriée, juste avant l'arrivée. A noter que le final est un circuit qui sera parcouru à deux reprises. Les coureurs passeront donc deux fois sur la ligne d'arrivée à Amorebieta.

Etape 5 : Vitoria-Gasteiz – Amorebieta-Etxano - 175 km - vendredi 5 avril 2024

Etape 6 : Eibar - Eibar - 138 km - Montagne - samedi 6 avril 2024

Courte et explosive, la dernière étape autour de Eibar ne fait que 137km. Pas moins de sept ascensions répertoriées dont le Krabeli, (5km à 9,6) qui devrait lancer la course entre les favoris et Izua (4,1km à 9,2%). C'est exactement la même étape qu'en 2023 lorsque Vingegaard avait écrasé la concurrence avec 28 km en solitaire suite à son attaque dans Izua. On s'attend à du spectacle.

Etape 6 : Eibar - Eibar - 138 km - Montagne - samedi 6 avril 2024

Les favoris du Tour du Pays Basque 2024 :

Presque tous les favoris du Tour de France se retrouvent sur le Tour du Pays Basque 2024. Vainqueur en 2023, Jonas Vingegaard est évidemment le grand favori à sa propre succession. Le prologue joue encore plus en sa faveur. Son principal rival sera Remco Evenepoel . Le Belge, triple vainqueur de la Clasica San Sebastian, arrive sur un profil qui lui convient à merveille. Meilleur rouleur sur le papier, il va rendre la tâche ardue à Vingegaard. Un autre concurrent de marque sera son ancien équipier, Primoz Roglic , qui aime particulièrement ce genre de profil. Absent sur l'édition 2023, il peut être un adversaire de poids mais sa forme sur Paris-Nice ne nous a clairement pas rassuré.

Juan Ayuso est lui le facteur X. D'après nous, il est capable de gagner la course d'autant qu'il aime la répétition des ascensions. Cependant, ce n'est pas le favori sur le papier mais sa pointe de vitesse sera un argument de choix, tout comme ses capacités en chrono, pour rivaliser avec Evenepoel ou Vingegaard.

Enfin, on sera attentif à Thomas Pidcock et Mattias Skjelmose. Les deux coureurs sont d'excellents puncheurs et ont une belle pointe de vitesse pour aller chercher des bonifications, même si dans ce domaine, ils y aura de sacré candidats. On sera attentif au retour de Carlos Rodriguez, dans le dur en début de saison.

Notre top 10 : Chance de victoire

1 - Jonas Vingegaard - 30%

2 - Remco Evenepoel - 25%

3 - Juan Ayuso - 10%

4 - Primoz Roglic - 10%

5 - Mattias Skjelmose - 4%

6 - Mikel Landa - 4%

7 - Jai Hindley - 4%

8 - Carlos Rodriguez - 2%

9 - David Gaudu - 2%

10- Pello Bilbao - 2%

Parmi les autres coureurs à suivre pour un top 10 sur le Tour du Pays Basque : Félix Gall - Kévin Vauquelin - Andrea Bagioli - Ion Izagirre

La liste des engagées du Tour du Pays Basque 2024 :

La startlist / liste des engagées d'Ituzlia Basque Country est tout simplement exceptionnelle et digne d'un grand Tour ou d'un Monument ! Plus impressionnante que celle du Giro d'Italia, un mois plus tard.

  • Preview cyclisme

Posts similaires

Paris Roubaix 2024 : Parcours détaillé et favoris

Lenny Martinez : Tour de France, Lombardie, jusqu'où peut-il aller?

Lotto-Dstny, un projet qui monte en 2024

1 comentário

Plateau incroyable !! On va voir le vrai niveau de Roglic

  • Cyclo-cross

etape tour du pays basque

En ce moment

etape tour du pays basque

Championnats de France

etape tour du pays basque

Tour de France

Accueil Courses cyclistes Tour du Pays-Basque Tour du Pays-Basque 2024 : Parcours, favoris, diffusion TV

Tour du Pays-Basque 2024 : Parcours, favoris, diffusion TV

La 63ᵉ édition du Tour du Pays-Basque a lieu du 1ᵉʳ au 6 avril. Jonas Vingegaard, Remco Evenepoel, Primož Roglič,… Voici le parcours et les favoris. 

31 mars 2024

Mis à jour le 31 mars 2024

Benjamin Blériot

Le Tour du Pays-Basque 2024 s’élance ce lundi 1ᵉʳ avril. Créée en 1924, la course par étapes est inscrite au calendrier UCI World Tour. L’an dernier, Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) avait remporté le classement général devant Mikel Landa (Soudal Quick-Step) et Ion Izagirre (Cofidis). Cette année, Vingegaard (Visma | Lease a Bike) sera l’un des favoris à sa propre succession, mais devra battre Remco Evenepoel (Soudal Quick-Step) ou encore Primož Roglič (Bora-Hansgrohe), qui tenteront de contrarier les plans du Danois.

Le palmarès du Tour du Pays-Basque

etape tour du pays basque

Le parcours du Tour du Pays-Basque

1ʳᵉ étape (CLM individuel) | Irun → Irun (10 km)

etape tour du pays basque

2ᵉ étape : Irun → Kanbo (160 km)

etape tour du pays basque

3ᵉ étape : Ezpeleta → Altsasu (190,9 km)

etape tour du pays basque

4ᵉ étape : Etxarri Aranatz → Legutio (157,5 km)

etape tour du pays basque

5ᵉ étape : Vitoria-Gasteiz → Amorebieta-Etxano (175,9 km)

etape tour du pays basque

6ᵉ étape : Eibar → Eibar (137,8 km)

etape tour du pays basque

Les favoris du Tour du Pays-Basque

etape tour du pays basque

Jonas Vingegaard (Visma | Lease a Bike) ★ ★ ★ ★

etape tour du pays basque

Remco Evenepoel (Soudal Quick-Step) ★ ★ ★ ★

etape tour du pays basque

Juan Ayuso (UAE Team Emirates) ★ ★ ★

etape tour du pays basque

Primož Roglič (Bora-Hansgrohe) ★ ★ ★

etape tour du pays basque

Mattias Skjelmose (Lidl-Trek) ★ ★

etape tour du pays basque

Jai Hindley (Bora-Hansgrohe) ★ ★

etape tour du pays basque

Pello Bilbao (Bahrain-Victorious) ★ ★

etape tour du pays basque

Thomas Pidcock (Ineos Grenadiers) ★ ★

etape tour du pays basque

Felix Gall (Décathlon AG2R La Mondiale) ★

etape tour du pays basque

David Gaudu (Groupama-FDJ) ★

etape tour du pays basque

Ion Izagirre (Cofidis) ★

La startlist du Tour du Pays-Basque

Comment suivre le tour du pays-basque .

La course sera à suivre en direct sur les antennes d’Eurosport.

etape tour du pays basque

Crédit : Itzulia Basque Country

Courses cyclistes

Tour du Pays-Basque

4ème étape Tour du Pays-Basque : Vingegaard s'impose au sprint devant Landa

Sergio Higuita s'impose au sprint sur la 5e étape du Tour du Pays basque

Tour du Pays basque : Jonas Vingegaard triomphe avec brio

Tour du Pays Basque : Jonas Vingegaard remporte la 3ème étape et prend le maillot jaune.

Tour du Pays-Basque : Primož Roglič remporte le CLM inaugural

2ᵉ étape Tour du Pays-Basque : victoire de Paul Lapeira

Blessé, David Gaudu quitte le Tour du Pays-Basque

3ᵉ étape du Tour du Pays-Basque : Quinten Hermans s’impose

etape tour du pays basque

Nouvelle victoire française sur les routes du Tour du Pays-Basque ! Romain Grégoire (Groupama-FDJ) s'est imposé au sprint sur la 5ᵉ étape.

etape tour du pays basque

Suite à la lourde chute sur la 4ᵉ étape du Tour du Pays-Basque, Remco Evenepoel et Jonas Vingegaard souffrent de plusieurs fractures. 

etape tour du pays basque

Louis Meintjes (Intermarché-Wanty) a remporté la 4ᵉ étape du Tour du Pays-Basque, qui a été neutralisée suite à une terrible chute. Jonas Vingegaard, Primož...

etape tour du pays basque

Le Néerlandais Ide Schelling (Bora – Hansgrohe) s'est imposé devant Matteo Sobrero (Team Jayco AlUla) et David Gaudu (Groupama -FDJ) sur la deuxième étape...

etape tour du pays basque

Ethan Hayter (Ineos Grenadiers) a remporté, ce lundi, la première étape du Tour du Pays-Basque 2023. Il devance Mauro Schmid et Jon Aberasturi.

etape tour du pays basque

La 62ème édition du Tour du Pays-Basque s'élance ce lundi 3 avril. Voici le parcours et les favoris de l'épreuve. 

Ion Izaggire (Cofidis) s'est imposé sur sixième et dernière étape du Tour du Pays Basque après un retour incroyable suite à une chute à...

Carlos Rodriguez (Ineos Grenadiers) s'est imposé lors de la 5ème étape du Tour du Pays-Basque.

Daniel Felipe Martinez (Ineos Grenadiers) s'est imposé sur la quatrième étape du tour du Pays-Basque.

Pello Bilbao (team Bahrain Victorious) s'est imposé sur la troisième étape du tour du Pays-Basque.

Veuillez laisser ce champ vide.

Veuillez laisser ce champ vide. En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos derniers articles par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.

  • Actualités
  • TOUR DE FRANCE
  • CALENDRIER WORLDTOUR
  • CHAMPIONNATS NATIONAUX
  • COUPE DE FRANCE
  • CLASSEMENTS

Logo

  • Actualité cycliste

Tour du Pays-Basque 2024, étape 3 : Profil et favoris

Tour du Pays Basque 2024 étape 3 profil et favoris

Ce mercredi, au départ de Ezpeleta, place à une troisième étape accidentée et difficile sur ce Tour du Pays-Basque 2024. Au programme du parcours de l’étape jour, les coureurs engagés vont disputer l’étape la plus longue de cette 63e édition avec une distance de 190,9 kilomètres et un profil supérieur à 3.000 mètres de dénivelé positif à grimper. Au terme des 6 ascensions répertoriées du jour, à Altsasu, les principaux favoris de la course ont rendez-vous pour se jouer les premières places du classement général mais aussi le maillot jaune de Primoz Roglic (BORA – hansgrohe). Remco Evenepoel (Soudal – Quick Step) ou encore Jonas Vingegaard (Team Visma lease a Bike) devraient passer à l’attaque.

INFO DE DERNIERE MINUTE : David Gaudu, blessé à la main droite lors de sa chute de la veille, a déclaré forfait au matin de la 3e étape

Commenter et suivre en direct la saison cycliste 2024 : Cliquer ici

Messieurs les favoris, vous avez rendez-vous ce mercredi

Avec un tel parcours (190,9km et 3.057m D+) il est évident que les favoris ont rendez-vous, entre eux, ce mercredi du côté d’Altsasu. Si les routes du Pays-Basque sont réputées difficiles, le tracé de cette 3e étape en est une parfaite illustration, sans même parler d’étape reine (samedi). Après un chrono et une étape légèrement accidentée, les coureurs de l’Itzulia Basque Country sont désormais plongés dans le grand bain.

Le tracé de l’étape du jour débute par l’ascension d’ Otsondo (8,2km à 5,7%) après seulement quelques kilomètres de course. Tout ce petit monde, peloton et échappés, seront alors plongés dans l’ambiance avec un itinéraire ponctué d’une succession d’ascensions et de descentes. Après une longue descente, sans le moindre mètre de route plate, les coureurs « attaqueront » trois montées successives durant 50 kilomètres, avec coup sur coup la montée du Usategieta Gaina (11,2km à 3,2%) , puis celle sur Uitzi (4,7km à 6,9%) et enfin l’ascension sur Zuarrarrate (6,8km à 3,6%) . Ascensions classées en 2e et 3e catégories, à 800 mètres d’altitude. Et arrivera le théâtre final de cette troisième étape avec, à partir du kilomètre 154,2 le Mur d’Olaberria (1,6km à 7,5%) immédiatement suivi de la montée sur Lizarrusti (6,4km à 4,7% de pente moyenne) . Au sommet, il restera 18 kilomètres encore à parcourir jusqu’à la ligne d’arrivée et Altsasu. A noter que les deux sprints intermédiaires sont situés dans le final de l’étape, au kilomètre 123 au premier passage sur la ligne d’arrivée et au kilomètre 181,5. Tout est fait pour rendre la course ultra dynamique.

C’est à 12h43 précises que le peloton va s’élancer de Ezpeleta pour l’étape la plus longue de cette 63e édition. Au terme des 190,9 kilomètres de course et des 6 ascensions du jour à escalader, les coureurs sont attendus sur la ligne d’arrivée à Altsasu aux environs de 17h30 (40 km/h de moyenne).

Lire aussi : Le calendrier UCI WorldTour 2024

Les favoris de la 3e étape du Tour du Pays-Basque 2024

Avec un tel tracé, le parcours est favorable aux favoris. Pour le coup, ce ne sont pas les « costauds » comme la veille qui vont en découdre, mais uniquement les favoris. Primoz Roglic va obligatoirement devoir défendre son maillot jaune face aux attaques de Remco Evenepoel et Jonas Vingegaard , pour ne citer que ses deux principaux adversaires. Mais le Slovène devra aussi faire face aux assauts des Brandon McNulty , Juan Ayuso , Mattias Skjelmose ou encore Jay Vine . A savoir cependant si la victoire d’étape va échapper à un de ces leaders au profit d’un grimpeur qui les piègera tous dans le final, à l’image d’un Isaac del Toro ou encore Alex Baudin .

Lire aussi : A quelle heure et sur quelle chaine voir la course ?

***  Jonas Vingegaard , Remco Evenepoel , Primoz Roglic ** Mattias Skjelmose , Juan Ayuso , Brandon McNulty , Jay Vine , Mikel Landa , Pello Bilbao , Felix Gall, Jai Hindley , Isaac del Toro , Alex Baudin * David Gaudu , Santiago Buitrago , Romain Grégoire , Tao Geoghegan Hart , Andrea Bagioli, Sepp Kuss, Carlos Rodriguez, Ion Izagirre, Warren Barguil , Oscar Onley , James Knox, Mauro Schmid, Esteban Chaves, Rein Taaramae, Matteo Sobrero, Rigoberto Uran , Emmanuel Buchmann, Victor de la Parte, Archie Ryan, Clément Champoussin , Steff Cras, David de la Cruz

Lire aussi : La liste des coureurs engagés, abandons et favoris du Tour du Pays-Basque

Profil de la 3e étape (Ezpeleta / Altsasu)

etape tour du pays basque

Carte du parcours de la 3e étape du Tour du Pays-Basque 2024

etape tour du pays basque

Classement général au départ de la 3e étape

1 – ROGLIC Primoz (BORA – hansgrohe) en 3:55:02 2 – SKJELMOSE Mattias (Lidl – Trek) + 0:10 3 – EVENEPOEL Remco (Soudal Quick-Step) + 0:11 4 – VINGEGAARD Jonas( Team Visma | Lease a Bike) + 0:15 5 – VAUQUELIN Kévin (Arkéa – B&B Hotels) + 0:16 6 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) m.t 7 – SCHACHMANN Maximilian (BORA – hansgrohe) m.t 8 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) + 0:23 9 – ARMIRAIL Bruno (Decathlon AG2R La Mondiale Team) + 0:24 10 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) + 0:25

Lire aussi : Le classement général complet du Tour du Pays-Basque

Classement par points – Top 10

1 – ROGLIC Primoz (BORA – hansgrohe) 25 points 2 – LAPEIRA Paul (Decathlon AG2R La Mondiale Team) 25 points 3 – VINE Jay (UAE Team Emirates) 20 points 4 – BATTISTELLA Samuele (Astana Qazaqstan Team) 20 points 5 – EVENEPOEL Remco (Soudal Quick-Step) 18 points 6 – SKJELMOSE Mattias (Lidl – Trek) 16 points 7 – VERVAEKE Louis (Soudal Quick-Step) 16 points 8 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) 15 points 9 – MIQUEL Pau (Equipo Kern Pharma) 14 points 10 – DEL TORO Isaac (UAE Team Emirates) 13 points

Classement de meilleur grimpeur – Top 10

1 – ROGLIC Primoz (BORA – hansgrohe) 3 points 2 – BOL Jetse (Burgos – BH) 3 points 3 – HAYTER Ethan (INEOS Grenadiers) 2 points 4 – COBO Iván (Equipo Kern Pharma) 2 points 5 – VINE Jay (UAE Team Emirates) 1 point 6 – VUILLERMOZ Alexis (TotalEnergies) 1 point

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) en 3:55:16 2 – GRÉGOIRE Romain (Groupama – FDJ) + 0:14 3 – GERMANI Lorenzo (Groupama – FDJ) + 0:27 4 – DEL TORO Isaac (UAE Team Emirates) + 0:30 5 – GAROFOLI Gianmarco (Astana Qazaqstan Team) + 0:40 6 – BELOKI Markel (EF Education – EasyPost) + 0:57 7 – DE PRETTO Davide (Team Jayco AlUla) + 1:08 8 – VAN BELLE Loe (Team Visma | Lease a Bike) m.t 9 – LECERF William Junior (Soudal Quick-Step) + 1:09 10 – MINTEGI Iker (Euskaltel – Euskadi) + 1:24

Lire aussi :  Toute l’actualité du cyclisme sur route 2024

2 Commentaires

Je joue Warren Barguil !

Le Tour du Pays Basque cette année serait moins dur, et il est surtout question de la dernière étape d’Arrate, toujours assez décisive… En tous cas, cette étape-ci est bien difficile, sur un magnifique parcours, par des routes souvent empruntés par les cyclistes, autant espagnols que français, avec dès le départ ce col d’Otxondo dont le pourcentage moyen ne dit pas la difficulté… Cela dépend d’où l’on place le départ : peut-être de la frontière où serait donné le départ réel, et encore y-a-t-il un peu de plat ensuite, car d’Espelette au sommet du col d’Otxondo par Ainoha, il y a bien plus de huit kilomètres…etc… Quoi qu’il en soit, une pensée pour Henri Desgrange, le fondateur du Tour de France, toujours demeuré opposé au dérailleur !… Et pourtant il avait fait du vélo avant, avec de nombreux records… Trente ans plus tard, Jean Bobet lui-même ne disait-il pas : « pour sauver le Tour de France, supprimons le dérailleur »…etc… Le débat peut se poursuivre, mais sans dérailleur il y de quoi se demander comment passer cette étape très exigeante de bout en bout, et sans doute passionnante à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Enregistrer mon nom, email et site web dans ce navigateur pour la prochaine fois que je commenterai.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées .

Logo

“Il faut être prêt à tuer pour une étape” . Au sein de la  bande-annonce  d’ Au cœur du peloton , saison 2, la série de Netflix sur les coulisses du Tour de France, la punchline ne passe pas inaperçue par les temps qui courent. Certes métaphorique, et mise en avant dans un teaser électrisant, la phrase signée Patrick Lefevere, le patron de l’équipe Soudal Quick-Step, fait écho à la concurrence acharnée entre les meilleurs coureurs cyclistes et aux risques qu’ils prennent sur la route.

Alors que le début de l'année 2024 a été émaillé de  plusieurs accidents et blessures en course , tout le monde souhaite évidemment que le Tour de France échappe à cette série noire. La chute de nombreux coureurs, dont des favoris, dans À Travers la Flandre en mars, sur le  Tour du Pays basque en avril , entre autres, ont marqué les esprits. Sur le parcours de la plus grande course cycliste au monde, la sécurité va être accrue, tandis que l'Union cycliste internationale (UCI) a annoncé le 12 juin qu'elle allait tester certaines mesures à partir du 1er août.

Près de 300 blessures en course en 2023

Ce n'est pas qu’une impression : depuis plusieurs années, la tendance est bien à l'augmentation des chutes et blessures. Le constat est partagé par tous et les statistiques le montrent. Selon le site  Procyclingstats , le nombre de blessures par saison n’a cessé d’augmenter depuis 2020. En 2023, on en a recensé 296. En 2024, à date, sur une saison en cours, il y en a 212. La blessure la plus répandue chez les coureurs ? La clavicule cassée, comme pour  le Britannique Mark Cavendish  sur le Tour 2023 ou l e Belge Wout Van Aert, tombé le 27 mars , qui souffrait en outre de spectaculaires brûlures au dos et de fractures aux côtes et au sternum.

La première explication, c’est la vitesse . En 2022, le Tour de France a atteint un pic avec une  moyenne de plus de 42 km/h pour le vainqueur , Jonas Vingegaard. Cette année 2024, une étape du Tour des Flandres a été disputée à la vitesse moyenne de 44,5 km/h. “En trois ans” , confirme à France Bleu le patron du Tour de France, Christian Prudhomme, “3 km/h de moyenne ont été gagnés” . En descente,  des coureurs peuvent atteindre les 100 km/h . A ces allures-là, le moindre écart devient rapidement fatal, même si Christian Prudhomme relève que “paradoxalement, les plus graves chutes aujourd'hui ont lieu là où il n'y a pas de danger et sur des lignes droites”.

Plus de protections sur le Tour 2024

Cette année, l'organisateur du Tour de France, ASO, va prendre des mesures supplémentaires pour prévenir les conséquences des chutes sur la route. Sur le parcours du Tour 2024, les protections vont être renforcées, explique Christian Prudhomme. “L'an passé, il y avait 5.300 points durs, c’est-à-dire protégés, signalés. Ce sera encore multiplié cette année. On va tripler le nombre de kilomètres de cordage par exemple, notamment sur les sommets des cols où les coureurs se bagarrent pour décrocher des bonifications.”

Le Tour est toutefois une épreuve hors catégorie. ASO dispose pour sa sécurité d’un pouvoir et de moyens largement hors de la portée des plus petites courses. “Tout le monde n'a pas les mêmes moyens” , note le consultant Radio France et ancien coureur Jean-François Bernard , “c'est dommage de parler comme ça, mais au niveau de la sécurité, des fois ça laisse quand même à désirer sur certaines épreuves, même de grandes épreuves”.

Des vélos plus performants mais moins maniables

Ce qui permet d’atteindre ces vitesses ? Un matériel de plus en plus performant  : des vélos plus rapides, plus rigides, plus profilés, avec un guidon très étroit, pour atteindre le meilleur aérodynamisme. Mais aussi moins maniables. “Ça devient des morceaux de bois” , reconnaissait en avril dernier Julien Jurdie, directeur sportif de l'équipe Decathlon-AG2R, interrogé par l'AFP avant le crash au Tour du Pays basque, “le moindre coup de vent, tu flottes." Installés plus haut, bras tendus, les coureurs sont moins à l’aise pour manœuvrer si ça frotte.

A cela s’ajoute l’effet des freins à disque  : plus efficaces, ils conduisent les coureurs à freiner le plus tard possible. “ Sur du freinage d'anticipation, c'est merveilleux”, analyse Pascal Chanteur, président du Syndicat des coureurs,  interrogé le 4 avril sur RMC , “ mais dès que vous êtes dans du freinage d'urgence et que l'instinct de sauvegarde fait que vous êtes dans le blocage, immédiatement vous partez à la faute parce que vous gardez de l'adhérence.” Les disques eux-mêmes peuvent provoquer des coupures graves en cas de chute. La taille des braquets , qui propulsent les cyclistes de plus en plus vite, est aussi soulevée.

Faut-il demander aux équipementiers de fournir des matériels plus sûrs, quitte à y perdre en performance ? “Aujourd'hui, on est plus en sécurité dans une Formule 1 à plus de 300 km/h que sur un vélo sur une route du Pays basque ou du Tour de France" , lançait  le 5 avril sur franceinfo Marc Madiot,  à l'approche de Paris-Roubaix. Le manager général de la formation Groupama-FDJ estime qu'il faut avoir "une action véritable auprès des constructeurs de cycles pour dire qu'on revient en arrière" et poursuit son parallèle avec le sport automobile : "Quand ça va trop vite sur un circuit, on fait ce qu'il faut au niveau de l'aérodynamisme pour ralentir les voitures, on diminue la puissance des moteurs, on trouve des solutions pour que la sécurité soit assurée".

Cette comparaison avec le sport auto fait aussi sens pour Jim Ratcliffe, propriétaire de l'équipe cycliste Ineos. Le 12 avril, il réclamait à l’UCI des "actions concrètes" pour améliorer la sécurité des coureurs : "En Formule 1, lorsque Ayrton Senna a eu son accident mortel il y a 30 ans en Italie, l'instance dirigeante a entrepris de transformer les règles de sécurité de l'un des sports les plus dangereux au monde, ce qui a permis de réduire considérablement le nombre de blessures".

“Il n’y a pas de sujet tabou” prévient de son côté David Lappartient, le président de l’Union cycliste internationale, même s’il estime que l’augmentation des chutes et des chutes graves est multifactorielle. “L'UCI aurait pu conditionner l'autorisation des freins à disque à l'époque à la mise en place de carters” explique-t-il à l’AFP, “Ça n'a pas été le cas. C'est un sujet qu'on souhaite remettre sur la table".

Si le matériel s’est sophistiqué et si les méthodes d'entraînement ne cessent de progresser, le coureur reste vulnérable . “La protection reste la même qu'il y a 40 ans” , témoigne Jean-François Bernard, coureur dans les années 80-90, “mis à part le casque obligatoire qui ne l'était pas à mon époque [sur le Tour de France depuis 2005], on reste avec simplement un morceau de tissu sur nous. Il n'y a pas de protection, il n'y a rien. Mais c'est difficile de mettre des protections, parce que c'est forcément un poids ”.

La charge mentale des coureurs

Le corps, même surentraîné, reste fragile, et le mental soumis à rude épreuve. Frédéric Grappe , directeur de la performance de l’équipe Groupama-FDJ, est aussi  chercheur en science du sport, spécialiste de biomécanique et de physiologie . Il voit des coureurs plus rapides, plus à l’aise physiquement, mais aussi hyper appareillés : ils suivent les instructions dans les oreillettes et ont les yeux rivés sur les compteurs avec vitesse, mais aussi GPS, altimétrie, puissance, cadence de pédalage ou fréquence cardiaque.

“Le cognitif travaille beaucoup plus qu’avant” , analyse Frédéric Grappe, “le traitement de l'information au niveau mental pèse beaucoup et je pense que, par moment, il y a tellement d'informations à traiter que c'est trop, le coureur n'y arrive plus.” Cette saturation, cette “fatigue mentale” peuvent “altérer le réflexe”. “Vous êtes moins à même de freiner au bon moment, ou moins à même de traiter toutes les informations”.

D’autant qu’avec la préparation des étapes, les tracés décortiqués en amont sur tablette, les concurrents connaissent la route et savent parfaitement où se positionner, ce qui accentue encore la pression.

Pour l'UCI, “50% des chutes sont dues à l'attitude des coureurs"

Quelle est la responsabilité des coureurs dans la recrudescence des chutes ? Pour le président de l’UCI, “50% des chutes sont dues à leur attitude" , y compris une simple “inattention” relève-t-il dans son entretien à l’Agence France Presse.

Cette “responsabilité” des coureurs, les professionnels en ont eux-mêmes conscience. "Nous sommes arrivés trop vite [dans la descente]. La chute doit nous faire réfléchir, nous les cyclistes, car c'est nous qui créons le danger" , a ainsi réagi l'Espagnol Pello Bilbao à l'arrivée de la quatrième étape du Tour du Pays basque, qui a vu l'abandon des trois favoris du Tour de France.

Interrogé en avril 2024 à Besançon où son équipe, Groupama-FDJ a installé son Centre de la performance, David Gaudu, qui a dû abandonner le Tour du Pays basque sur blessure, relativise. “Des chutes dans le vélo, il y en a toujours eu”, note le Breton, mais il reconnaît aussi que, sous la pression du résultat, le peloton est “toujours énervé”. “Il y a dix ans, ça frottait à 40 bornes de l'arrivée. Il y a cinq ans, ça frottait à 60 bornes, il y a trois ans, à 70 bornes... Maintenant, ça va frotter à 100 bornes de l'arrivée. Si à 100 bornes de l'arrivée, t'es pas placé, tout le monde sait qu'on ne peut pas remonter, donc forcément, on fonce tous à 100 bornes de l'arrivée comme des brutes ” explique-t-il au micro de France Bleu Besançon.

Le niveau moyen des coureurs est plus élevé, ils “sont plus forts, plus jeunes” , note Christian Prudhomme, passent professionnels plus tôt et sont très déterminés. “Je pense que la nouvelle génération” , relève Jean-François Bernard, “ne fait de cadeau à personne et n'a peur de rien. Moi, c'est ce que je ressens et c'est ce que j'entends. C'est-à-dire que les jeunes qui arrivent, c'est ‘ça passe ou ça casse.’ C'est la mentalité de la génération qui arrive et qui va continuer d'arriver”.

“On est dans un cyclisme aujourd’hui qui est devenu très agressif” appuie Frédéric Grappe. À l’UCI, David Lappartient veut mettre en place “dès cette année un principe de cartons jaunes et cartons rouges comme au foot pour que les attitudes dangereuses soient mieux sanctionnées." Mais ce sera après le Tour de France 2024, précise Christian Prudhomme.

Les "cartons jaunes" en test à partir du 1er août

Le 12 juin,  l'UCI a annoncé  qu'elle allait tester à partir du 1er août plusieurs mesures en faveur de la sécurité dans les courses sur route. Parmi ces expérimentations, l'instauration des "cartons jaunes". Au cours d'une même course, toute personne qui aura reçu deux cartons jaunes sera disqualifiée et suspendue pendant sept jours. Pour trois cartons jaunes au cours d'une période de trente jours, ce sera quatorze jours de suspension. Ce système s'appliquera à  "toute personne présente à l'échelon course"  : les coureurs, mais aussi les directeurs sportifs, les autres conducteurs et les pilotes de moto par exemple.

Passée la phase de test, "à partir du 1er janvier 2025, des sanctions seront prononcées en cas d'accumulation de cartons jaunes" précise l'UCI. Le journal L'Equipe a eu accès à  la liste des faits susceptibles de mériter un carton . Certains font déjà l'objet d'amendes et de retrait de points au classement UCI.

En effet,  des sanctions existent  déjà : en 2023, sur le Tour des Flandres, le coureur polonais Filip Maciejuk a voulu passer sur l'herbe pour gagner des places, mais il a bousculé des coureurs et entraîné la chute d'une grande partie du peloton. Il a écopé de 30 jours de suspension . En 2022, sur les Quatre jours de Dunkerque, Sam Welsford, arrivé premier, avait été déclassé par le jury des commissaires. Dans les derniers mètres, il avait changé de trajectoire et donné un mouvement de coude dangereux, faisant chuter ses concurrents. C'est spectaculaire sur cette vue d'hélicoptère (à 31 secondes sur la vidéo) :

Autre expérimentation annoncée : "la restriction du port et de l'utilisation en course des oreillettes" dans l'idée "par exemple de limiter leur usage à deux coureurs par équipe ". Cette décision découle de la création de SafeRoadcycling (SafeR), organisme indépendant censé travailler à l’amélioration de la sécurité des grandes courses cyclistes, lancé en juin 2023 après la mort de Gino Mäder dans le Tour de Suisse . Jusqu'ici, SafeR avait surtout été chahuté, son président remercié, relatait en avril L’Equipe , considérant que l'organisme " ne répond pas aux attentes".  Cette fois, la structure revient au premier plan, avec la création annoncée d'"Analystes Sécurité SafeR", destinés à examiner les mesures de sécurité mises en place par les organisateurs, à analyser les bases de données sur les incidents de course ou encore à analyser les politiques de sécurité au sein des équipes.

Les mesures annoncées répondent-elles à l'impatience du monde du cyclisme ? Interrogé par France Bleu avant les annonces de l'UCI, Frédéric Grappe demandait que  l’UCI prenne “les choses à cœur” et réunisse vraiment toutes les parties : le monde du vélo, entraîneurs, coureurs, organisateurs, mais aussi les constructeurs de cycles, qu'on analyse les chutes grâce à des neurobiologistes et des biomécaniciens, pour enfin arriver à des solutions.

Paris 2024 : Les dernières infos

Le nageur est officiellement qualifié pour ses quatrièmes Jeux olympiques

Avec sa victoire sur le 50 mètres nage libre aux championnats de France de natation jeudi à Chartres, Florent Manaudou remporte par la même occasion son ticket pour les Jeux olympiques de Paris. Son coéquipier, Maxime Grousset, est également qualifié.

Le Seine et Marnais Sala Cissé sera le programmateur musical du Stade de France pour les épreuves d'athlétisme aux Jeux de Paris 2024.

En ce Jour de la Fête de la Musique, nous faisons un focus sur la programmation musicale pendant les compétitions sportives des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, avec celui qui sera le DJ du Stade de France ! Il s'appelle Sala Cissé et il est Seine et Marnais.

L'Évianaise Peggy Bouchet portera la flamme olympique ce dimanche 23 juin lors de son passage en Haute-Savoie.

La première femme à avoir traversé l'Atlantique à la rame va porter la flamme olympique lors de son passage en Haute-Savoie ce dimanche 23 juin. Elle nous a confié sa fierté et son impatience sur France Bleu Pays de Savoie.

Après la Drôme ce jeudi, la flamme olympique est dans l'Allier ce vendredi 21 juin.

La flamme olympique est de passage dans l'Allier ce vendredi 21 juin, un peu plus d'un mois avant la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Paris 2024. Suivez en images le parcours du relais dans le département, depuis Cusset jusqu'à Vichy.

L'info en continu

Les plus consultés.

EN IMAGES - Transports à l'arrêt, écoles inondées : les orages ont de nouveau frappé Nantes et la Loire-Atlantique

Loire-Atlantique : des pluies torrentielles, des routes coupées et des trains annulés

Beaucoup de questions après la découverte de 500 tonnes de ballast sur un terrain privé à Saint-Christol-lès-Alès

etape tour du pays basque

Votre carte bancaire arrive à expiration. Cliquez ici pour la mettre à jour et continuer à profiter de votre abonnement.

Votre carte bancaire a expiré. Sans action de votre part, votre abonnement risque d’être interrompu et vous perdrez tous vos avantages.

  • Pyrénées-Orientales
  • Notre Fondation

Tour de France : pourquoi le Français Julian Alaphilippe ne prendra pas le départ de Florence le 29 juin

Julian Alaphilippe ne prendra pas le départ du Tour de France.

Le Français Julian Alaphilippe disputera à compter de mercredi 26 juin le Tour de Slovaquie, ont indiqué l'organisation et le coureur vendredi, ce qui vient confirmer son absence du Tour de France qui s'élancera le samedi suivant de Florence.

Le double champion du monde (2020, 2021) est annoncé, avec le dossard n°1, au sein de la formation Soudal-Quick Step sur le site officiel du Tour de Slovaquie, une épreuve qu'il a remportée en 2018. "Je suis heureux d'annoncer mon retour au Tour de Slovaquie, j'ai de très bons souvenirs de ma dernière participation" , déclare en outre le Français dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, où on le voit se filmer à l'entraînement.

Le Tour de Slovaquie se déroule du mercredi 26 au dimanche 30 juin, au lendemain du grand départ du Tour de France à Florence, en Italie, ce qui acte l'absence du coureur de 32 ans de la Grande boucle (29 juin-21 juillet).

A lire aussi : Insolite: Quand Julian Alaphilippe se fait flasher en pleine étape du Tour de France... par un radar de vitesse

Si le Tour ne figurait pas à son programme initial cette année, son regain de forme, après deux saisons difficiles, lors du Tour d'Italie le mois dernier avait fait naître la possibilité d'une présence du Français. Le leader de la Quick Step, Remco Evenepoel, avait lui-même dit espérer voir le Français l'épauler dans la Grande boucle, qu'il disputera pour la première fois. Le patron de la formation belge Patrice Lefevere avait néanmoins douché les espoirs en déclarant le 4 juin à l'AFP que Julian Alaphilippe avait "d'autres objectifs que le Tour de France", en se référant notamment à la volonté du coureur de disputer la course en ligne des Jeux olympiques de Paris le 3 août.

Julian Alaphilippe s'est imposé avec panache sur le Giro.

J'ai déjà un compte

Je n'ai pas de compte

Vous souhaitez suivre ce fil de discussion ?

etape tour du pays basque

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

etape tour du pays basque

La France a déjà offert ses trois fleurs de lys aux Médicis avec Louis XI qui avait sans doute besoin de pognon à l'époque. (Mais pourquoi donc se demanderont les Catalans) Tu vas au Palazzo Vecchio tu les verras bien exposées en haut de leur blason dans la première cour intérieure...

Signaler un abus

Parcours du Tour de France 2024 : la carte et les profils étape par étape de Florence à Nice

Après un grand départ donné depuis l’Italie et deux premières étapes difficiles, la Grande Boucle promet un beau spectacle durant trois semaines à travers les Pyrénées, les Alpes et même un peu de massif Central. Pour la première, en raison des JO, l’arrivée du Tour se fera à Nice, sur la Promenade des Anglais.

Pogacar et Vingegaard seront deux des grands acteurs du Tour de France 2024 (Photo Bernard PAPON / POOL / AFP)

C’est depuis l’Italie et Florence que le peloton s’élancera, samedi 29 juin, à l’assaut du 111e Tour de France . Et c’est à Nice, à seulement quelques centaines de kilomètres, qu’il se conclura trois semaines plus tard.

Mais entre temps, les coureurs auront eu le temps de visiter la France en passant par les Alpes, les Pyrénées, un peu de massif Central ou encore l’Aube, qui nous réserve bien des surprises avec ces fameux chemins blancs autour de la ville de Troyes.

Cette année, pas de round d’observation. Les deux premières étapes en Italie, très cabossées, compteront déjà dans la lutte pour le classement final. Au même titre que les 7 étapes de montagne prévues au programme, avec quatre arrivées au sommet (Saint-Lary-Soulan Pla d’Adet, Plateau de Beille, Isola 2000, col de la Couillole). Et si la différence n’est pas faite en montagne, deux contre-la-montre pourront créer des écarts entre favoris.

Le premier entre Nuits-Saint-Georges et Gevrey-Chambertin en fin de première semaine, et le deuxième pour la dernière étape, à Nice, le long de la Promenade des Anglais. La dernière fois qu’un Tour de France s’était terminé par un contre-la-montre , c’était en 1989 avec la victoire mythique de Greg LeMond pour une poignée de secondes sur Laurent Fignon.

Les sprinteurs auront aussi de quoi se montrer avec 8 étapes de plaine qu’ils devront subtiliser aux échappés.

A TELECHARGER ET A IMPRIMER > LE PARCOURS DU TOUR DE FRANCE 2024

1ere étape (samedi 29 juin) : Florence > Rimini, 206 km, accidentée

Quelle entrée en matière ! Comme l’an passé au Pays Basque, le Tour de France démarre à l’étranger et par une étape très difficile, qui se réglera probablement entre favoris à la victoire finale. Le départ sera donné de Florence en Italie à midi pour arriver à fin d’après-midi du côté de Rimini, la ville où est mort Marco Pantani.

Le profil de la 1e étape du Tour de France

Entre temps, les coureurs auront à grimper 3600 m de dénivelé positif repartis en six cols, trois de troisième catégorie, trois de deuxième, avec une dernière ascension, la Côte de San Marino (7,1 km à 4,8%) dont le sommet sera à 26 kilomètres de l’arrivée.

2e étape (dimanche 30 juin) : Cesenatico > Bologne, 199,2 km, accidentée

Deuxième jour de course et deuxième étape difficile en Italie. Avec un scénario assez similaire de la veille : un parcours très « casse-pattes » sur une longue étape (près de 200km) et plusieurs côtés à gravir. Celle du devrait décider du vainqueur d’étape sera la Côte de San Luca, courte mais très raide (1,9km à 10,6%) et qui sera gravie deux fois, avec un dernier sommet placé à 13 kilomètres de l’arrivée.

Le profil de la 2e étape du Tour de France

3e étape (lundi 1 juillet) : Plaisance > Turin, 230,8km, plat

Encore une longue étape de plus de 200 kilomètres, 230 même, pour rallier la ville de Turin. Mais cette fois, les favoris devraient rester bien au chaud dans le peloton. A part quelques maigres ascensions classées en 4e catégorie, c’est un parcours plat qui attend les coureurs. Et donc une première chance pour les sprinteurs de se mettre en évidence.

Le profil de la 3e étape du Tour de France

4e étape (mardi 2 juillet) : Pinerolo > Valloire, 139,6km, montagne

En première avant-goût des Alpes. En quittant l’Italie pour rejoindre la France via la chaîne de montagne, le Tour s’offre sa première vraie étape en haute altitude, longue de 140 kilomètres. La journée débutera par la très longue montée de 40 kilomètres vers Sestrières, avant de passer par le Col de Montgenèvre puis de s’attaquer au gros morceau du jour, le mythique Galibier, avec son sommet à 2642m d’altitude. L’arrivée de l’étape sera donnée au bout de la descente de ce premier sommet hors catégorie du Tour de France.

Le profil de la 4e étape du Tour de France

5e étape (mercredi 3 juillet) : Saint-Jean-de-Maurienne > Saint-Vulbas, 177,5km, plat

La première étape 100% française de ce Tour de France. Une étape a priori sans danger ni complications pour les grands leaders, et qui devrait se solder par un nouveau rendez-vous entre sprinteurs. Seulement deux petites côtes de 4e catégorie sur la route de Saint-Vulbas, ville d’arrivée de cette 5e étape dans l’Ain.

Le profil de la 5e étape du Tour de France

6e étape (jeudi 4 juillet) : Mâcon > Dijon, 163,5km, plat

Plat de chez plat. Une seule petite côte classée en 4e catégorie dès les premiers kilomètres et puis… plus rien. Voilà qui promet une 6e étape entre Mâcon et Dijon bien calme, sans doute pour le même scénario et une revanche de la veille entre sprinteurs.

Le profil de la 6e étape du Tour de France

7e étape (vendredi 5 juillet) : Nuits-Saint-Georges > Gevrey-Chambertin, 25,3 km, contre-la-montre individuel

Le premier des deux contre-la-montre individuels de ce Tour de France, avec celui de la dernière étape à Nice. Un vrai test pour les leaders, qui pourront se tester sur ce parcours tout plat au départ de Nuits-Saint-Georges s’ils n’ont pas encore fait trop de différences en montagne.

Le profil de la 7e étape du Tour de France

8e étape (samedi 6 juillet) : Semur-en-Auxois > Colombey-Les-Deux-Eglises, 183,5km, plat

Une étape qui peut sembler un peu accidentée au moment de regarder le « road book » mais qui devrait en réalité être une nouvelle fois promise aux sprinteurs. S’il y a bien 5 ascensions dans le trajet qui nous amène de Semur-en-Auxois à Colombey-Les-Deux-Eglises, la ville du Général de Gaulle, elles ne sont pas particulièrement difficiles et sont bien trop éloignées de l’arrivée pour créer de quelconques mouvements de course.

Le profil de la 8e étape du Tour de France

9e étape (dimanche 7 juillet) : Troyes > Troyes, 199km, accidentée

C’est une drôle d’étape qui attend les coureurs en ce dimanche 7 juillet, et une grande première. Le Tour de France inaugure les chemins blancs autour de la ville de Troyes pour créer une étape de tous les dangers où les coureurs les plus forts et les plus agiles sortiront vainqueurs.

Le profil de la 9e étape du Tour de France

Les chemins blancs, ce sont des routes non asphaltées pratiquées par d’autres courses dans la saison comme les Strade Bianche en Italie par exemple, pleine de poussières et de cailloux, où les dangers sont nombreux. Il y aura, tout au long de cette étape, 14 secteurs dont 6 dans la partie finale pour un total de 32 kilomètres qui pourraient faire de grosses différences.

10e étape (mardi 9 juillet) : Orléans > Saint-Amand-Montrond, 187,5 km, plat

C’est une étape toute plate que l’on pourrait penser sans histoire. Mais ces routes en direction de Saint-Amand-Montrond ont déjà produit par le passé de grands mouvements de course. La raison ? Elles sont totalement exposées aux vents latéraux, dont le peloton peut se servir pour créer ce que l’on appelle des « bordures », c’est-à-dire de multiples cassures où seuls les plus costauds peuvent résister à l’effet combiné du vent et de l’éventail créé par le peloton.

Le profil de la 10e étape du Tour de France

11e étape (mercredi 10 juillet) : Evaux-les-Bains > Le Lioran, 211 KM, montagne

Une étape qui va faire du dégât. S’il ne s’agit pas de haute montagne, les monts du Cantal vont faire très mal au peloton. Après un début de course calme à travers la Creuse puis le Puy-de-Dôme, l’étape va vraiment commencer à une centaine de kilomètres de l’arrivée à la station du Lioran. Au programme du jour : 6 ascensions, dont 4 qui vont s’enchaîner dans les 50 dernières kilomètres, avec de forts pourcentages.

Le profil de la 11e étape du Tour de France

12e étape (jeudi 11 juillet) : Aurillac > Villeneuve-sur-Lot, 204 km, plat

L’entrée dans la deuxième moitié de ce Tour de France se fait par une étape que les baroudeurs auront forcément cochée. Sur un parcours vallonné entre Aurillac et Villeneuve-sur-Lot, il y a de bonnes chances pour que le peloton laisse filer. A moins que les équipes de sprinteurs veuillent à tout prix s’offrir une nouvelle explication.

Le profil de la 12e étape du Tour de France

13e étape (vendredi 12 juillet) : Agen > Pau, 165,5 km, plat

Une étape qui, comme la précédente, pourrait se jouer entre équipes de sprinteurs et baroudeurs, avant de partir dès le lendemain pour de la très haute montagne. Sur ces 165 kilomètres entre Agen et Pau, seulement deux petites montées de 4e catégorie sont répertoriées, mais elles sont placées plutôt vers la fin du tracé, la dernière à 30 kilomètres de Pau, ce qui peut mettre en difficulté certains sprinteurs.

Le profil de la 13e étape du Tour de France

Etape 14 (samedi 13 juillet) : Pau > Saint-Lary-Soulan Pla d’Adet, 152 km, montagne

C’est parti pour les Pyrénées ! Enfin, pour être précis, il faudra attendre plus de 70 kilomètres dans cette étape entre Pau et Saint-Lary-Soulan Pla d’Adet pour que les choses deviennent sérieuses. Mais ensuite, les coureurs seront servis : le mythique Tourmalet (19km à 7,4%) pour commencer, l’Hourquette d’Ancizan pour enchaîner (8,2km à 5,1%) avant de finir par l’ascension vers le Pla d’Adet (10,6km à 7,9%). Les trois en à peine 70 kilomètres !

Le profil de la 14e étape du Tour de France

Etape 15 (dimanche 14 juillet) : Loudenvielle > Plateau de Beille, 198km, montagne

C’est une longue journée en montagne qui attend le peloton. C’est simple, ça va grimper à partir du kilomètre 0 et la montée de Peyresourde (6,9km à 7,8%) jusqu’à l’arrivée en haut du Plateau de Beille (15,8 km à 7,9%), seule ascension hors catégorie du jour. Entre temps, pas ou peu de répit, avec les difficiles et fatigantes ascensions des cols de Mente (9,3km à 9,1%), du Portet-d’Aspet (4,3km à 9,6%) et d’Agnes (10km à 8,2%), tous classés en première catégorie.

Le profil de la 15e étape du Tour de France

Etape 16 (mardi 16 juillet) : Gruissan > Nîmes, 189km, plat

Après une journée de repos bien méritée, cette étape ne devrait pas non plus trop coûter en énergie au peloton. De Gruissan à Nîmes, 189 kilomètres et une seule côte répertoriée, celle de Fambetou (1,2 à 5%) qui ne poserait pas la moindre difficulté aux coureurs.

Le profil de la 16e étape du Tour de France

Etape 17 (mercredi 17 juillet ) : Saint-Paul-Trois-Châteaux > Superdévoluy, 178km, montagne

Une étape « de chauffe » avant la fin très montagneuse de ce Tour de France. 178 kilomètres jusqu’à la station de Superdévoluy mais pas réellement de la haute montagne, avec 2850 mètres de dénivelé positif. Si la route va s’élever pendant toute l’étape, c’est surtout dans les 40 dernières kilomètres que l’action devrait s’intensifier. Trois cols y sont au programme : une première sélection se fera au Bayard (6,8km à 7,3%), avant une belle épreuve de force sur le Noyer (7,5km à 8,1%) pour enchaîner vers la courte montée finale à Superdévoluy (3,8km à 5,9%).

Le profil de la 17e étape du Tour de France

Etape 18 (jeudi 18 juillet) : Gap > Barcelonnette, 180 km, accidentée

La définition même d’une étape pour baroudeurs. Avec 180 kilomètres entre Gap et Barcelonnette et cinq côtes de 3e catégories au programme, difficile en effet d’imaginer des équipes de sprinteurs cadenasser la course, ni des équipes de leaders faire le forcing avant les grosses étapes de montagnes des jours d’après.

Le profil de la 18e étape du Tour de France

Etape 19 (vendredi 19 juillet) : Embrun > Isola 2000, 145 km, montagne

Le Tour de France en haute altitude. C’est une étape relativement courte, 145km, mais terriblement difficile qui attend les coureurs. Après Serre-Ponçon la veille, les coureurs auront le temps de profiter du lac d’Embrun, d’où sera donné le départ. Et ensuite, ce sera l’enfer, avec trois énormes ascensions. D’abord le Col de Vars, hors catégorie (18,8km à 5,7%) avant d’enchaîner sur la Bonette, plus haute route de France à 2802 mètres d’altitude et « sommet », forcément, de cette édition du Tour de France.

Le profil de la 19e étape du Tour de France

Etape 20 (samedi 20 juillet) : Nice > Col de la Couillole, 133km, montagne

L’étape en ligne la plus courte de ce Tour de France, avec seulement 133km dans l’arrière-pays niçois pour rejoindre le col de la Couillole. Mais l’enchaînement des 4 cols difficiles, que le peloton connaît bien car ils sont chaque année le théâtre de la bataille pour le classement final de Paris-Nice, en peu de temps promet des attaques et quelques défaillances, avec pourquoi pas des modifications au classement général avant le dernier contre-la-montre du dimanche.

Le profil de la 20e étape du Tour de France

Etape 21 (dimanche 21 juillet) : Monaco > Nice, 33,7 km, contre-la-montre individuel

Cela fait 35 ans, et l’incroyable victoire de Greg LeMond pour 8 petites secondes sur Laurent Fignon, que le Tour de France ne s’est pas terminé par un contre-la-montre. En raison des JO, l’arrivée de la Grande Boucle est délocalisée des Champs-Elysées à Nice et renoue avec cette vieille tradition par une dernière bataille le long de la promenade des Anglais.

Le profil de la 21e étape du Tour de France

  • Courses en direct
  • Calendrier/Résultats
  • Tour de France
  • Tour d'Espagne
  • Dare to Dream
  • Toutes les compétitions
  • Scores en direct
  • Accueil Football
  • Ligue des champions
  • Premier League
  • Accueil Tennis
  • Calendrier ATP
  • Calendrier WTA
  • Accueil Cyclisme
  • Accueil Sports d'hiver
  • Tous les sports
  • Accueil JO Paris 2024
  • Olympic Channel
  • Mon Paris Olympique
  • Accueil Rugby
  • Coupe du monde
  • Champions Cup
  • Accueil Auto-Moto
  • Goodyear Ready For Anything
  • Accueil Athlétisme
  • Ligue de Diamant
  • Ch. Monde outdoor
  • Ch. Monde indoor
  • Accueil Basketball
  • Betclic Élite
  • Toutes les Ligues
  • Accueil Boxe
  • Accueil Cyclisme sur piste
  • UCI Track Champions League
  • Accueil Cyclo-cross
  • Accueil Equitation
  • Accueil Formule 1
  • Classements
  • Accueil Golf
  • World Ranking
  • DP World Tour
  • Accueil Handball
  • Championnats du Monde
  • Championnat d'Europe
  • Accueil Judo
  • Accueil MotoGP
  • Classements Moto GP
  • Accueil Natation
  • Championnats du monde
  • Paris, la vie sportive
  • Accueil Snooker
  • Northern Ireland Open
  • Tous les championnats
  • Accueil Speedway
  • Accueil Sports universitaires
  • Accueil Triathlon
  • Accueil UCI TCL
  • Classement messieurs
  • Classement dames
  • Accueil Volleyball
  • Marmara SpikeLigue
  • Ligue des Champions
  • Ligue Mondiale

Tour du Pays Basque 2024 – 6e étape : Les Espagnols au pouvoir : l'étape pour Rodriguez, le général pour Ayuso

etape tour du pays basque

  • Récapitulatif
  • Classements généraux

Amaury Erdogan-Gutierrez

Mis à jour 06/04/2024 à 18:21 GMT+2

  • Tous les commentaires
  • Temps forts

Live comment icon

Ayuso, un sacre de costaud

06/04/2024 à 19:02

Live comment icon

Comment Ayuso a d'abord fait chanceler Skjelmose

Live comment icon

Ayuso a fait rompre Skjelmose : son attaque décisive en vidéo

Un grand départ en Catalogne : le Tour de France partira de Barcelone en 2026

Après le pays basque à deux reprises (en 1992 et 2023), l'espagne accueillera à nouveau le grand départ du tour de france dans deux ans, cette fois en catalogne..

C'est officiel depuis ce mardi matin, le directeur du Tour de France Christian Prudhomme a révélé à l'occasion d'une conférence de presse, dans les salons de la mairie de Barcelone, que la capitale catalane serait le théâtre du grand départ de l'édition 2026. Après San Sebastian en 1992 et Bilbao l'an passé, l'Espagne sera encore à la fête dans deux ans avec, cette fois-ci, une autre place forte du cyclisme où la Vuelta a l'habitude de poser ses valises.

Si le Tour de France a déjà fait étape à Barcelone, la dernière fois en 2009 avec la victoire de Thor Hushovd au sommet de Montjuic, c'est bien la première fois que la cité portuaire verra la plus grande épreuve du calendrier cycliste prendre son envol. Si rien n'a filtré sur le détail des étapes organisées à cette occasion, on sait que les deux premières, le samedi et le dimanche, se dérouleront à ou autour de Barcelone et que le départ le 3e jour, le lundi, y aura également lieu en direction de la frontière française distante de 150 kilomètres.

« On aime les grandes villes, françaises ou étrangères, les plus prestigieuses, a souligné Christian Prudhomme, mais à condition de continuer à aller visiter les plus petites, les villages en France. C'est indispensable. Pour Barcelone, il y avait une volonté politique mais aussi un intérêt sportif avec le site de Montjuic. » C'est là que Felice Gimondi s'était imposé en 1973 lors des Championnats du monde devant Freddy Maertens, Luis Ocana (qui venait de gagner le Tour) et Eddy Merckx. Le site des Jeux Olympiques de 1992, qui avait également vu Claudy Criquielion décrocher l'arc-en-ciel en 1984, ne devrait pas être ignoré des organisateurs du Tour de France dans deux ans.

Les Pyrénées devraient arriver très vite

Ça fait déjà une quinzaine d'années que Barcelone rêvait d'accueillir les festivités du grand départ du Tour de France, avec le maire de l'époque Jordi Hereu qui avait été le premier à l'envisager. «  En 2009, lors de l'arrivée de la 6e étape après le départ de Monaco, il nous avait dit qu'il était temps qu'on revienne à Barcelone car la dernière fois remontait à son année de naissance (en 1965) », se souvient encore Christian Prudhomme. Mais c'est son adjoint de l'époque Jaume Collboni, à la tête de la ville depuis un an jour pour jour, qui a finalement hérité de cet honneur alors que la candidature avait été officiellement déposée il y a un peu plus de trois ans.

L'éventail des départs du Tour s'est sérieusement élargi, depuis 2020 à Nice en passant par Brest, Copenhague, Bilbao, Florence cette année avant Lille et le Nord de la France en 2025, ce qui offre une variété de parcours lors de la première semaine. « Ce n'est pas seulement pour le plaisir de changer que les profils des premières étapes sont différents chaque année, affirme Christian Prudhomme, mais aussi parce qu'on dépend beaucoup de la géographie de notre lieu de grand départ. » Les Pyrénées tout proches de Barcelone devraient donc en toute logique arriver très vite au programme en 2026, comme les Alpes cette année en quittant l'Italie au bout de trois jours.

IMAGES

  1. Tour du Pays basque : parcours et profil des étapes

    etape tour du pays basque

  2. Tour du Pays basque : parcours et profils des étapes

    etape tour du pays basque

  3. Tour du Pays-Basque 2023 : Parcours, étapes, engagés, classements

    etape tour du pays basque

  4. Tour du Pays-Basque 2022

    etape tour du pays basque

  5. Tour du Pays basque : parcours et profils des étapes

    etape tour du pays basque

  6. Tour du Pays-Basque 2022

    etape tour du pays basque

COMMENTS

  1. Tour du Pays Basque 2024 : Parcours détaillé et profils des étapes

    Profil 5ème étape Tour du Pays Basque 2024 - Via Itzulia Samedi 6 avril 2024 - 6ème étape Enfin, la 6e et dernière étape sera l'étape-reine autour d' Eibar avec sept difficultés, dont trois de 1ʳᵉ catégorie ainsi que 3 500 mètres de dénivelé.

  2. Tour du Pays-Basque 2024 : Parcours détaillé

    Le parcours détaillé du Tour du Pays Basque 2024. Lundi 1er avril - Etape 1 - Irun / Irun (10 km - 179m D+) CLM individuel, Ordre et horaires des départs des coureurs. Classement complet de la 1ère étape - Classement général et classements annexes - Vainqueur de l'étape et Leader : Primoz ROGLIC (BORA - hansgrohe) Le ...

  3. Tour du Pays basque 2024

    La 5e étape du Tour du Pays basque 2024 emmènera les coureurs de Vitoria-Gasteiz à Amorebieta-Etxano et sera longue de 177,2 Km. C'est un circuit local long d'environ 26 Km qui attendra les coureurs en fin d'étape. Ils y franchiront la côte de Munketagaina (3.4 Km à 7.3%) à deux reprises, le sommet de la seconde ascension étant situé à 13 Km de l'arrivée.

  4. Tour du Pays basque. Une quatrième étape marquée par les chutes de

    Cette 4e étape du Tour du Pays basque restera forcément dans les mémoires après les sévères chutes de Remco Evenepoel, Primoz Roglic, Jay Vine et Jonas Vingegaard notamment. Le Danois ...

  5. Tour du Pays-Basque 2023 : Parcours, étapes, engagés, classements

    Les dates des étapes du Tour du Pays-Basque 2023. Lundi 3 avril 2023 - Etape 1 | Vitoria-Gasteiz - Labastida (165,4 km) Classement de l'étape - Classements annexes distinctifs. Mardi 4 avril 2023 - Etape 2 | Viana - Leitza (193,8 km) Classement de l'étape - Classement général et classements annexes distinctifs.

  6. Étape 2 Tour du Pays Basque en direct

    Tour du Pays Basque - 2 avril 2024 Suivez Tour du Pays Basque Irún - Cambo-les-Bains en direct avec Eurosport. Irún - Cambo-les-Bains commence à 13:29 le 2 avril 2024.

  7. Tour du Pays basque. Juan Ayuso renverse Skjelmose et le classement

    Carlos Rodriguez (Ineos Grenadiers) a remporté la dernière étape du Tour du Pays basque, ce samedi 6 avril 2024 à Eibar (Espagne). Au classement général, Juan Ayuso (UAE Team Emirates) a ...

  8. Le parcours complet et les profils du Tour du Pays basque 2023

    Lundi 3 avril - Etape 1 : VITORIA-GASTEIZ > LABASTIDA (165.4 km) Le profil de la 1e étape du Tour du Pays basque 2023 le lundi 3 avril. Mardi 4 avril - Etape 2 : VIANA > LEITZA (193.8 km) Le profil de la 2e étape du Tour du Pays basque 2023 le mardi 4 avril. Mercredi 5 avril - Etape 3 : ERRENTERIA > VILLABONA (153.9 km)

  9. Tour du Pays basque 2024. Quinten Hermans s'impose sur la 3e étape

    La troisième étape du Tour du Pays basque se déroulait ce mercredi entre Espelette et Altsasu (190 km). Si les favoris pour le classement général sont restés plutôt timides, Quinten Hermans ...

  10. Étape 1 Tour du Pays Basque en direct

    Suivez Tour du Pays Basque Irún - Irún en direct avec Eurosport. Irún - Irún commence à 14:10 le 1 avril 2024. Irún - Irún commence à 14:10 le 1 avril 2024.

  11. Tour du Pays Basque 2024 : Parcours, profil et favoris

    Le Tour du Pays Basque / Itzulia Basque Country fêtera en 2024 sa 63ème édition et débutera le 1er avril prochain. La course sera retransmise sur Eurosport et permettra d'observer les meilleurs grimpeurs et puncheurs du monde, en préparation pour les Ardennaises. Présentation du parcours et des favoris du Tour du Pays Basque 2024.Date du Tour du Pays Basque 2024 : du lundi au samedi 6 ...

  12. Classement général Tour du Pays-Basque 2024

    palmarès. Classement général Tour du Pays-Basque 2024. le 6 avril 2024. afficher uniquement les Français. temps / écart. 1. Juan Ayuso. UAE Team Emirates.

  13. Tour du Pays-Basque 2024 : Parcours, favoris, diffusion TV

    La 63ᵉ édition du Tour du Pays-Basque a lieu du 1ᵉʳ au 6 avril. Jonas Vingegaard, Remco Evenepoel, Primož Roglič,…. Voici le parcours et les favoris. Le Tour du Pays-Basque 2024 s ...

  14. Tour du Pays basque 2023

    Le profil de la 3e étape du Tour du Pays basque 2023 le mercredi 5 avril. Jeudi 6 avril - Etape 4 : SANTURTZI > SANTURTZI (175.7 km) Le profil de la 4e étape du Tour du Pays basque 2023 le ...

  15. Tour du Pays-Basque 2024 : classement de l'étape Irun

    par étape. palmarès. 1e ét. Irun - Irun (10 km) Tour du Pays-Basque 2024 : classement de l'étape Irun - Irun (10kms) le 1 avril 2024. afficher uniquement les Français. temps / écart.

  16. Cyclisme

    Suivez Course en ligne Hommes de Tour du Pays Basque avec les commentaires live d'Eurosport. ... le Sud-Africain signe la 7e victoire de sa carrière en remportant en solitaire cette 4e étape du ...

  17. Tour du Pays-Basque 2024, étape 3 : Profil et favoris

    Les favoris de la 3e étape du Tour du Pays-Basque 2024. Avec un tel tracé, le parcours est favorable aux favoris. Pour le coup, ce ne sont pas les « costauds » comme la veille qui vont en découdre, mais uniquement les favoris. Primoz Roglic va obligatoirement devoir défendre son maillot jaune face aux attaques de Remco Evenepoel et Jonas ...

  18. Tour de France 2024

    La 9 e étape forme une boucle à l'est de Troyes, et présente un nouveau format de course, inauguré dans la 4 e étape du Tour de France Femmes 2022. ... Le Danois Jonas Vingegaard, vainqueur des éditions 2022 et 2023 de la Grande boucle, a subi une grave chute lors du tour du Pays Basque en avril et n'a plus couru depuis. Bien qu'il ...

  19. Tour de France : quelles pistes pour réduire le risque de chutes et

    La chute de nombreux coureurs, dont des favoris, dans À Travers la Flandre en mars, sur le Tour du Pays basque en avril, entre autres, ont marqué les esprits. Sur le parcours de la plus grande ...

  20. Tour du Pays basque. Nouvelle victoire pour Jonas Vingegaard qui s

    Comme la veille lors de la montée vers Amasa-Villabona, Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) s'est de nouveau imposé lors de la 4 e étape du Tour du Pays basque, ce jeudi 6 avril. Une victoire ...

  21. Tour de France : pourquoi le Français Julian Alaphilippe ne prendra pas

    Tour de France: Après sa lourde chute au Tour du Pays Basque, Jonas Vingegaard participera bien à l'édition 2024 2 Cyclisme. Cyclisme : la Ronde des Terroirs fera le plein ce week-end dans l ...

  22. Parcours du Tour de France 2024 : la carte et les profils étape par

    Comme l'an passé au Pays Basque, le Tour de France démarre à l'étranger et par une étape très difficile, qui se réglera probablement entre favoris à la victoire finale.

  23. Tour du Pays Basque

    Tour du Pays Basque - 5 avril 2024 Suivez Tour du Pays Basque Vitoria-Gasteiz - Amorebieta-Etxano en direct avec Eurosport. Vitoria-Gasteiz - Amorebieta-Etxano commence à 13:06 le 5 avril 2024.

  24. Tour du Pays Basque

    Tour du Pays Basque - 4 avril 2024 Suivez Tour du Pays Basque Etxarri-Aranatz - Legutio en direct avec Eurosport. Etxarri-Aranatz - Legutio commence à 13:31 le 4 avril 2024.

  25. Tour du Pays basque. Sergio Higuita remporte la cinquième étape, Jonas

    Sergio Higuita (Bora - Hansgrohe) a remporté la cinquième étape du Tour du Pays basque, ce vendredi à Amorebieta. Le Colombien a devancé au sprint Andrea Bagioli (Soudal - Quick Step) et ...

  26. Découvrir le Tour en noir-jaune-rouge, le rêve légitime d'Arnaud De Lie

    Evenepoel, 24 ans, avait repris la compétition début juin sur le Critérium du Dauphiné, terminant à la 7e place du classement général, après sa chute au Tour du Pays basque début avril.

  27. Tour du Pays basque

    Tour du Pays basque - 4e étape : Jonas Vingegaard, Primoz Roglic et Remco Evenepoel abandonnent après une terrible chute. Par Raphaël Brosse. Mis à jour 04/04/2024 à 20:11 GMT+2.

  28. Wout van Aert et Jonas Vingegaard seront au départ du Tour ...

    Wout van Aert et Jonas Vingegaard seront au départ du Tour de France le 29 juin à Florence. Le Belge et le Danois, deux des principales victimes des chutes qui ont marqué le printemps cycliste ...

  29. Tour du Pays Basque 2024

    Suivez Course en ligne Hommes de Tour du Pays Basque avec les commentaires live d'Eurosport. Découvrez les dernières infos Cyclisme et les résultats en direct.

  30. Un grand départ en Catalogne : le Tour de France partira de Barcelone

    Après le Pays basque à deux reprises (en 1992 et 2023), l'Espagne accueillera à nouveau le grand départ du Tour de France dans deux ans, cette fois en Catalogne.